Le guide pour choisir le bon nombre d’images/seconde en vidéo

Comment choisir la bonne fréquence d’image au moment de filmer ? Pourquoi ne pas se garder la possibilité de pouvoir ralentir nos plans à n’importe quel moment en filmant tout à 60 ou 120fps…C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Voir la version vidéo de l'article

C'est quoi FPS en vidéo ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que FPS est l’abréviation de Frame Per Second en anglais. En français on retrouve l’acronyme de IPS pour Images Par Secondes. Les deux veulent dire la même chose.

Mode NTSC et PAL

Je ne vais parler ici que des fréquences d’image liées au mode NTSC, donc 24, 30, 60, 120 images par seconde, parce que c’est ce que j’utilise habitant au Canada, mais les explications restent évidemment les mêmes si vous filmez depuis l’Europe en 25, 50, même 100 images par seconde. Si vous voulez plus de détails, j’ai écris un article qui parle des différents modes vidéo.

Quel fréquence d'image choisir ?

Utilisez 24 images par seconde à chaque fois que vous avez un sujet qui parle ou lorsque vous avez un moment en temps réel que vous voulez montrer et que vous êtes certain que votre plan ne va pas être ralentis au montage. 24 images par seconde permet de montrer également la vitesse réelle que peuvent avoir les gens dans une scène.

30 images par seconde peut être utilisée pour adoucir la vitesse de vos plans de drones ou vos scènes de vie en ralentissant légèrement le plan sur une timeline à 24 images par seconde.

60 images par seconde si vous souhaitez ralentir vos scènes de vie du quotidien et ajouter de la grâce à vos sujets ou à votre scène. On obtient ce côté un peu rêveur avec le 60 images par seconde et c’est ce qu’on retrouve dans la plupart des films ou à la télévision.

Le 120 images par seconde pour tout ce qui est mouvement humain rapide ou pour filmer des éléments comme la fumée, le feu ou l’eau. Tout ce qui est plus rapide que ce que l’œil humain peut voir. Pratique aussi si vous voulez réduire les mouvements de caméra intense, par exemple quand vous êtes dans une voiture et que vous n’avez pas de stabilisateur. C’est aussi souvent utilisé pour tout ce qui est plan d’illustration (B Roll) avec l’utilisation de speed ramp. C’est ce que l’on voit souvent sur YouTube avec des transitions qui vont un peu dans tous les sens.

240 images par seconde et plus on arrive dans le super ralenti.  On l’utilise sur des sujets qui vont super vite ou pour rendre vraiment une scène impressionnante.

Pourquoi ne pas tout filmer à 60 ou 120 fps

La première question qui revient très souvent c’est pourquoi on filme pas tout à 60 ou 120 images par seconde pour avoir la possibilité de ralentir en post-production. Ça nous simplifierait beaucoup plus la tâche et au final pourquoi s’embêter à changer les FPS sur notre caméra alors qu’on pourrait très bien garder un seul preset et tout faire avec.

Il y a plusieurs raisons à ça. La première raison c’est la qualité de votre image. À 24 ou 30 images par seconde, vous allez obtenir la meilleure qualité possible avec votre caméra. En fonction de la caméra que vous utilisez vous pourrez parfois filmer à 120 images par seconde qu’en HD et parfois vous aurez même un crop dans votre image. 

Le deuxième point à connaître, c’est la désynchronisation de votre audio si vous filmez à 60 images par seconde et plus. Par exemple, si vous filmez à ces fréquences en interview, l’audio risque de ne pas se caler correctement avec votre image. Mais à moins que vous ne désiriez réaliser un effet particulier, pourquoi voudriez vous filmer une interview à 60 ou 120 fps?

Le troisième point c’est la taille de vos fichiers qui va littéralement exploser puisque votre appareil aura besoin d’enregistrer plus d’images par seconde.

Quatrième point, vous allez avoir un problème d’exposition si vous filmez en basse lumière. La vitesse d’obturation étant liée à votre fréquence d’image, vous n’allez pas avoir le choix que d’avoir des lumières hyper fortes pour combler le manque de lumière dans votre image.

Pour terminer, filmer une image à 60 images par seconde dans une timeline à 24 images par seconde n’est pas la même chose que si vous filmez une image à 24 image par seconde dans une timeline à 24. Le rendu est moins bon et vous n’aurez pas le même flou de mouvement.

Si je résume, ne filmez à 60 ou 120 images par seconde que si vous êtes certain que vous allez ralentir vos plans en poste production. Si vous filmez des scènes narratives, que vous avez besoin de connecter avec votre spectateur ou que vous avez besoin d’audio, n’utilisez que du 24 ou 30 images par seconde.

Combien d'image par seconde pour un film ?

La deuxième question que vous devez vous poser pour choisir votre fréquence d’image par seconde, c’est ce que vous allez filmer et où est-ce que ça va être diffusé.

Lorsque l’on filme, on enregistre une fréquence d’image dans notre caméra 24 30 60 120. Mais lorsque l’on diffuse notre contenu, la fréquence d’image que le public voit peut être équivalente ou différente de la fréquence d’image enregistrée par notre caméra.

Prenons quelques exemples concrets. Si vous souhaitez montrer une vidéo ayant un mouvement normal, utilisez une fréquence d’image enregistrée à 24 images par seconde sur une séquence à 24 images par seconde.

Vous pouvez filmer du 60 ou du 120 comme on a vu sur une séquence à 24 mais encore une fois, utilisez ces shots que si vous souhaitez avoir du ralenti.

Si vous souhaitez monter une vidéo pour du sport ou un concert, utilisez une fréquence d’image enregistrée dans votre caméra à 30 voire 60 dans une séquence à 30 images par seconde. Le mouvement sera plus précis et fluide qu’à 24 images par seconde. L’autre avantage c’est de pouvoir diffuser sur tous les réseaux sociaux sans saut d’image. Instagram par exemple ne gère pas le 24 images par seconde mais 30 minimum. Ça explique pourquoi lorsque vous envoyez vos vidéos qui sont filmées en 24, on voit une espèce de saccade.

Si vous voulez réaliser une vidéo vintage super 8, pour jouer sur le côté émotionnel et nostalgique, utilisez une fréquence d’image enregistrée à 18 images par seconde ou moins sur une séquence à 24 images par seconde.

Après ça peut être aussi un choix artistique. Vous pouvez casser les codes comme avec Avatar 2 qui a été tourné en 48 images par seconde pour la plupart des scènes d’action ou sous l’eau et à 24 images par seconde pour les scènes plus simples sur une timeline à 48 images par seconde. Pour les scènes tournées à 24 images par seconde les images ont été doublées pour matcher la séquence à 48 images par seconde.

Jamie Neiman a été tourné en 60 images par seconde sur une timeline à 60. Après on aime le rendu ou pas.

Chungking Express qui lui a été tourné à 6 images par seconde avec une vitesse d’obturation à 180 sur une timeline à 24. Bref je pense que vous avez l’idée.

Différence entre vitesse d'obturation et FPS

Pour terminer ne confondez pas vitesse d’obturation et fréquence d’image.

La fréquence d’image ou image par seconde appelée FPS en anglais est une unité de mesure qui correspond au nombre d’images que votre appareil enregistre en une seconde.

La vitesse d’obturation, ce que vous connaissez bien en photographie, c’est la vitesse à laquelle l’obturateur de l’appareil se ferme. Plus la vitesse est rapide moins il y a de lumière qui rentre de votre appareil. Plus la vitesse est lente, et plus vous laissez entrer de lumière. Elle est directement liée à la fréquence d’image définie.

Lorsque vous filmez, programmez toujours votre fréquence d’image et callez ensuite votre vitesse d’obturation en fonction. Ayez toujours une vitesse d’obturation plus rapide que le nombre d’images par seconde que vous choisissez sauf si le rendu artistique évolue évidemment.

Généralement on double la vitesse par rapport aux images par seconde mais je vous expliquerai dans un prochain article pourquoi on recommande toujours de doubler la vitesse d’obturation par rapport au nombre d’images par seconde.

Filmer pour de l'émotion...ou pas

Lorsque j’ai commencé en vidéo je me posais la question de savoir à quelle fréquence je devais filmer. Est-ce que je me mets à 24, à 30 pour avoir un mini-ralenti, je me mets à 60 parce que c’est plus simple etc…

Aujourd’hui je filme principalement toutes mes vidéos à 24 images par seconde parce que j’adore la qualité et l’authenticité du moment que j’arrive à capturer avec.

C’est vraiment là où l’image de mon boîtier est la plus belle.

Avoir et susciter de l’émotion est plus important à mon sens que les vidéos avec des transitions qui tournent dans tous les sens. 

Bon tournage ! 😉