Comment obtenir LE Flou de Mouvement Cinématique PARFAIT

Le but de cet article est de comprendre pourquoi il faut toujours mettre la vitesse d’obturation au double de la fréquence d’image pour avoir le rendu cinématique dont tout le monde parle. Pourtant la réponse à cette question est simple: non, il ne faut pas toujours doubler la vitesse en fonction du nombre de FPS choisi et l’on va voir ensemble pourquoi.

Voir la version vidéo de l'article

Vitesse d'obturation Vs. angle d'obturation

Cet article est la suite directe de l’article qui parle de la manière dont on choisi la bonne fréquence d’image par seconde en fonction de ce que vous voulez filmer. Je vous recommande d’aller d’abord lire cet article et de revenir ici une fois que ce sera fait si vous débutez en vidéo. Pour les autres rentrons dans le vif du sujet. 

En photographie, on parle de vitesse d’obturation, mais en vidéo on va plutôt penser en angle d’obturation.

On parle bien de la même chose mais ce sont des mesures différentes de l’obturation. La nuance est importante à connaître et va prendre tout son sens sur la manière dont vous allez ensuite filmer.

Donc pour bien comprendre il faut revenir dans le temps…

L'angle d'obturation c'est quoi

…et plus particulièrement au temps de l’apparition des premières caméras cinématographiques.

À l’époque, les pellicules coûtaient extrêmement cher et pour réduire le coup d’achat d’une pellicule de film et filmer à 24 images par seconde, les caméras cinématographiques étaient équipées d’un obturateur mécanique qui était en forme de disque circulaire.

Il était destiné à arrêter la lumière pour éviter d’avoir un brouillis et de flou entre les changements d’image de la pellicule.

Ce disque pouvait avoir des angles différents et ils étaient mesurés en degrés: 180, 90, 45 degrés.

Le degré exprimé correspondait à la partie du disque qui exposait le film à la lumière.

Plus l’angle d’obturation était grand, plus on faisait rentrer de lumière et plus le flou mouvement était important. Plus l’angle d’obturation était petit, moins on faisait rentrer de lumière et moins il y avait de flou de mouvement.

L’angle de 180 degrés s’est imposé comme la norme cinématographique à cette époque parce qu’il permettait d’obtenir une qualité d’image avec un flou de mouvement le plus naturel possible pour l’œil humain.

Comment avoir LE rendu cinématique

Aujourd’hui en 2023, l’obturateur mécanique existe plus sur nos caméras et nos appareils fonctionnent tous avec un obturateur digital et électronique. Il est exprimé en fraction de seconde.

On s’est alors posé la question sur la manière d’obtenir le rendu cinématographique à 24 images par seconde qu’on avait l’habitude d’avoir avec nos vieilles caméras.

« Notre œil s’est habitué à avoir ce rendu alors j’aimerais continuer à avoir la même chose visuellement parlant s’il vous plaît. Merci bien. »

Pour retrouver ce rendu cinématographique avec ce fameux angle de 180 degrés, il y a une formule qui existe où il faut multiplier le nombre d’images par seconde par 360 degrés, qui correspond à l’obturateur, divisé par le nombre de degrés à laquelle vous voulez filmer.

Donc dans le cadre de 24 images par seconde: (24 * 360) / 180 = 48 

On obtient 48 qui correspond à 1/48e de seconde. Toutes les caméras n’ayant pas 1/48e de seconde, on a décidé d’utiliser 1/ 50 pour se rapprocher le plus possible du rendu cinématographique.

Voilà la raison pour laquelle on dit qu’il faut toujours doubler la vitesse d’obturation par rapport à la fréquence d’images et pourquoi on ne met pas n’importe quelle valeur.

Au final, c’est simplement un point de départ pour une norme artistique. C’est un moyen d’obtenir un rendu de base mais c’est en aucun cas une vérité absolue et c’est vraiment ce qu’il faut comprendre.

Paramétrage de l'angle d'obturation

Sachez que sur certaines caméras comme la Sony FX6, la Panasonic GH5 ou la Blackmagic,  vous avez la possibilité de choisir l’angle d’obturation comme mesure d’obturation.

Votre obturateur va se comporter toujours de la même façon en fonction de l’angle que vous aurez définie et bien sûr de la fréquence d’images.

Donc ça c’est un des gros avantages de l’angle d’obturation par rapport à la vitesse d’obturation. Ça limite les erreurs lorsque vous changez de fréquence d’images.

Par exemple, vous filmez à 60 FPS, vous voulez repasser à 24 FPS et puis vous oubliez de changer votre vitesse d’obturation…Vous allez obtenir un look complètement différent à l’image entre ces 2 paramètres…

Quand faut t-il changer son angle d'obturation

C’est le rendu esthétique de l’image que vous allez vouloir avoir. Rappelez-vous, plus l’angle d’obturation est petit, moins on fait rentrer de lumière et moins il y a de floues mouvements, plus votre image est net.

Casser cette règle, c’est hyper intéressant pour certaines scènes comme des scènes d’action ou des mouvements de caméra hyper rapides.

Ça permet d’avoir une image plus intense, plus réaliste et surtout ça vous permet d’avoir des détails que vous auriez pas si vous aviez gardé cette fameuse règle de 180°.

Exemple de vidéos filmés à 45° et 90°

Il faut sauver le soldat Ryan a été filmé à un angle de 45° sur la scène du débarquement et 90° sur les scènes de courses. On voit bien qu’il y a moins de floues mouvements et moins de flou de bougé. L’image est plus intense et on est vraiment au cœur de l’action.

La même chose avec Gladiateur sur la scène du tigre qui a été filmé à 45°. On voit qu’il y a une grosse différence par rapport au flou qu’on à l’habitude de voir.

Mais si on ne le sait pas, on ne va pas le deviner. Pourtant on voit bien qu’il y a quelque chose qui change à l’image.

Arrêtez de toujours shooter à 24 1/50

Pour finir, l’angle d’obturation est un moyen différent de régler sa caméra pour obtenir une image avec un point de départ artistique. La fameuse règle des 180°.

Mais c’est encore une fois absolument pas indispensable de l’utiliser tout le temps. Pour celles et ceux que ça intéresse, voici  les infos de vitesse par rapport aux angles.

Angles d’obturation pour 24 fps:

180° 24 1/48
90° 24 1/96
45° 24 1/192

Formule pour trouver la vitesse qui correspond à l’angle voulu:
(Images par seconde * 360 ) / angle voulu

Formule pour trouver l’angle par rapport à la vitesse:
(Images par seconde * 360) / vitesse